Sept personnes ont été blessées, dont l’une grièvement, lors du passage d’une tornade qui a balayé vendredi 9 août le sud-ouest du Luxembourg, selon un nouveau bilan du gouvernement. Une centaine de maisons ont également subi des dégâts avec des toitures arrachées. Les rafales de vent ont atteint 128 km/heure.

Les rafales de vent ont atteint 128 km/heure ! Sept personnes, selon un nouveau bilan du gouvernement, ont été blessées lors du passage d’une tornade qui a balayé le sud-ouest du Luxembourg et provoqué des dommages matériels. La tornade a touché Bascharage et Pétange, des localités du sud-ouest du grand-duché, limitrophes de la Belgique et de la ville française de Longwy (Meurthe-et-Moselle) vers 17 h 30, vendredi 9 août.

Arbres arrachés, routes bloquées

Des vidéos montrant des toits et des cheminées s’envoler sous la puissance du vent ont rapidement fait le tour des réseaux sociaux. Près d’une centaine d’habitations ont subi des dommages, selon le maire de Pétanche, Pierre Mellina, interrogé par RTL. D’autres images montrant des arbres arrachés, des véhicules endommagés et des routes bloquées ont également été diffusées.

Des routes ont été inondées et parfois coupées par des débris. L’électricité a été coupée « préventivement » dans certaines rues des localités touchées, selon les pompiers. Quant au trafic ferroviaire entre Luxembourg-Ville et Longwy, il a également été perturbé, selon les Chemins de fer luxembourgeois (CFL) qui ont annoncé un rétablissement progressif des liaisons.

Côté français, le passage de la tornade dans le nord de la Meurthe-et-Moselle, l’un des 15 départements placés en vigilance orange vendredi, a occasionné des dégâts mais sans faire de blessés, a appris l’AFP auprès de la préfecture. « Une trentaine de maisons ont été détériorées à Longwy et Herserange, deux communes limitrophes et la toiture d’une école à Longwy a été particulièrement dégradée », a indiqué la préfecture.

Des toitures envolées

Les sapeurs-pompiers ont réalisé une soixantaine d’interventions, principalement dans le nord du département aux alentours de 18 h. « Le phénomène (était) en train de se calmer en évoluant vers un phénomène de pluie classique en début de soirée », selon la préfecture. Dans la Meuse, les sapeurs-pompiers sont intervenus à une centaine de reprises environ, entre 16 h 30 et 21 h, « essentiellement pour des toitures envolées, quelques inondations d’entreprises ou de maisons », notamment à Verdun et deux communes au sud de la ville, Ancemont et Dieue-sur-Meuse, ont-ils indiqué.

Loading…

Source/Midi libre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.