Pendant cinq jours, un homme est resté sur un brancard au CHU de Saint-Etienne. Un cas qui n’est pas isolé dans cet hôpital

De nombreux patients sont restés plusieurs jours dans les couloirs de l’hôpital. Sur les murs, le personnel a affiché le temps passé de certains patients sur un brancard. Ils y indiquent leur âge et la durée, qui frôle souvent la barre des 100 heures. Une situation impossible à vivre, qui aggrave parfois même la situation des patients, soulignent certains soignants et proches des malades. « On commence à voir des gens qui repartent avec des débuts d’escarres, parce qu’ils restent trop longtemps sur des brancards. On fait ce qu’on peut pour les masser mais on n’est pas assez », affirme une aide-soignante à France Bleu.

120 heures, soit cinq jours entiers passés dans le couloir dans hôpital. C’est ce qui est arrivé à un homme de 72 ans, reçu au CHU de Saint-Etienne, faute de chambres disponibles, rapportent nos confrères de France Bleu. L’homme a quitté l’établissement ce mardi, au moment où le personnel soignant est en grève depuis plus de deux mois. En mai dernier, huit lits ont été fermés, et 20 lits post-urgences ont subi la même chose au début du mois de juillet.

Plusieurs annonces jeudi soir

Jeudi soir, la direction du CHU de Saint-Étienne a envoyé un communiqué de presse pour annoncer l’ouverture de 25 lits dans différents services. En plus de cela, « une unité de gériatrie de 28 lits a rouvert ce lundi. Enfin une unité de chirurgie orthopédique et traumatologique, qui devait fermer cette semaine pour quelques jours, restera finalement ouverte tout l’été », a annoncé l’établissement.

Une amélioration des conditions, qui restent tout de même précaires. En moyenne, la durée d’attente d’hospitalisation est estimée à environ 30 heures dans le CHU.

Loading…

Source/20 minutes

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.