Coupe du monde féminine : la France bat la Norvège et met un pied en huitième de finale

Pour son deuxième match de son Mondial, les Bleues l’ont emporté (2-1) contre la Norvège ce mercredi à Nice. Elle est désormais première de son groupe avant le dernier match contre le Nigéria lundi 17 juin (21h).

L’équipe de France s’est imposée à Nice contre la Norvège (2-1) au terme de son deuxième match de Coupe du monde ce mercredi 12 juin.

Un match accroché

La première mi-temps a plutôt mal débuté pour les Françaises qui ont subi la domination norvégienne pendant tout le premier quart d’heure du match. Elles ont réussi à renverser la vapeur sur le reste de la période mais ne réussissent pas à trouver le chemin des filets. Les deux équipes rentrent au vestiaire au coude à coude sur un score nul et vierge. 

Accélération en deuxième mi-temps

Tout s’accélère au début de la seconde mi-temps. Dès la première minute Valérie Gauvin, très bien servie par Amel Majri ne se pose pas de question et envoie une reprise de volée pour ouvrir le score. 

Accélération en deuxième mi-temps

Tout s’accélère au début de la seconde mi-temps. Dès la première minute Valérie Gauvin, très bien servie par Amel Majri ne se pose pas de question et envoie une reprise de volée pour ouvrir le score. 

La joie ne sera que de courte durée, puisque sur un centre norvégien, alors que personne n’était dans la surface, Wendie Renard pousse de façon incompréhensible le ballon dans ses propres filets à la 56e. 

Déstabilisées, les Françaises font quelques erreurs, et s’agacent à l’image d’Eugénie Le Sommer qui prend un carton jaune. Mais les Bleues poussent, et font tout pour essayer de repasser devant. Marion Torrent, sur un duel prend un coup au genou dans la surface norvégienne. L’arbitre fait appel à la vidéo et siffle un penalty pour la France, transformé par Eugénie Le Sommer à la 72e minute. 

Accélération en deuxième mi-temps

Tout s’accélère au début de la seconde mi-temps. Dès la première minute Valérie Gauvin, très bien servie par Amel Majri ne se pose pas de question et envoie une reprise de volée pour ouvrir le score. 

La joie ne sera que de courte durée, puisque sur un centre norvégien, alors que personne n’était dans la surface, Wendie Renard pousse de façon incompréhensible le ballon dans ses propres filets à la 56e. 

Déstabilisées, les Françaises font quelques erreurs, et s’agacent à l’image d’Eugénie Le Sommer qui prend un carton jaune. Mais les Bleues poussent, et font tout pour essayer de repasser devant. Marion Torrent, sur un duel prend un coup au genou dans la surface norvégienne. L’arbitre fait appel à la vidéo et siffle un penalty pour la France, transformé par Eugénie Le Sommer à la 72e minute. 

Les Bleues sur la fin de match décident de conserver le score, alors que les Scandinaves poussent pour obtenir le but de l’égalisation. Quelques occasions mais rien d’inquiétant. Les Françaises n’ont plus qu’à gérer jusqu’au coup de sifflet final. 

Avec ce résultat, les Françaises gardent la première place du groupe devant la Norvège, le Nigéria et la Corée du Sud. Les Bleues ont désormais un pied en huitièmes de finale. Le prochain match aura lieu lundi 17 juin contre le Nigéria qui a battu ce mercredi la Corée du Sud (2-0).

Source/ France Bleu

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.