Les arômes des cigarettes électroniques nocives pour la santé

Une nouvelle étude met en garde contre les dangers de la cigarette électronique. D’après ces derniers résultats, vapoter pourrait augmenter les risques de crise cardiaque ou d’accident vasculaire cérébral (AVC).

D’après une nouvelle étude, la cigarette électronique peut augmenter les risques de crise cardiaque ou d’AVC. En cause, le liquide aromatique présent dans les cigarettes électroniques populaires qui, lorsqu’il est inhalé, augmente les risques de maladies cardiaques.

L’équipe de scientifiques a étudié les effets de ces liquides aromatisants sur les cellules qui tapissent l’intérieur des vaisseaux sanguins. Baptisées cellules endothéliales, elles jouent donc un rôle essentiel dans la santé cardiaque et cardiovasculaire.

La menthe et la cannelle particulièrement nocives

Les chercheurs ont constaté que les cellules endothéliales exposées aux e-liquides sont moins viables. Elles présentent aussi de multiples symptômes de dysfonctionnement.

La gravité des dégâts sur les cellules varie selon l’arôme du liquide. La cannelle et la menthe étant les plus nocifs. Les chercheurs ont découvert que certains aspects de ces dégâts cellulaires se manifestent même en l’absence de nicotine.

« Cette étude démontre clairement que la cigarette électronique n’est pas une alternative sûre aux cigarettes traditionnelles », affirme le professeur Joseph Wu, de l’Université de Stanford aux États-Unis, et principal auteur du rapport.

La quantité de nicotine similaire

L’équipe a également comparé les taux de nicotine dans le sang chez les personnes qui fumaient des cigarettes électroniques avec ceux des personnes qui fumaient des cigarettes traditionnelles. Ils ont constaté que, après avoir fumé pendant dix minutes, les quantités de nicotine étaient similaires entre les deux groupes.

Le professeur Wu a ainsi déclaré : « Désormais, nous savons que les cigarettes électroniques sont susceptibles d’avoir des effets fortement toxiques sur la fonction vasculaire. Il est important que les utilisateurs d’e-cigarettes réalisent que ces produits chimiques circulent dans leur corps et nuisent à leur santé vasculaire. »


Source /Metro

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.