Explosion en pleine rue à Lyon fait 8 blessés légers: un homme à vélo est recherché

L’explosion d’un colis piégé déposé dans une rue piétonne de Lyon vendredi en fin d’après-midi a fait huit blessés dont le pronostic vital n’est pas engagé, selon des sources concordantes. « On s’oriente effectivement vers un colis piégé », a déclaré à l’AFP une porte-parole du parquet, confirmant des informations de la presse locale, tandis que le procureur de la République à Lyon, Nicolas Jacquet, se rendait sur les lieux. La section antiterroriste du parquet de Paris s’est saisit de l’enquête.

Un premier bilan officiellement fourni par la préfecture fait état de « huit blessés légers ». Selon une source policière, le colis piégé contenait « des vis ou des boulons » et a été déposé devant une boulangerie à l’angle de deux rues proches de la place Bellecour, au coeur de la ville. Le secteur a été évacué et bouclé par les forces de l’ordre.

Un homme qui aurait déposé une valise est recherché

Selon des informations diffusées par BFMTV, un homme au visage masqué serait arrivé à vélo vers 17h. Il aurait déposé une valise devant la boulangerie. Ce serait le colis qui a explosé. L’individu est désormais recherché par les forces de l’ordre. La police judiciaire de Lyon a été saisie ce vendredi après-midi et le parquet de Lyon a lancé une enquête pour tentative d’homicide volontaire. La section antiterroriste du parquet de Paris, elle, est prévenue. Les pompiers et les démineurs de la sécurité civile sont sur place, et le quartier est bouclé. « Le préfet de région et le Procureur de la République sont sur site », précise la préfecture sur Twitter qui appelle les lyonnais à éviter le secteur.

« Je n’ai pas vu grand-chose mais j’ai entendu une grosse détonation assez assourdissante », a indiqué le réceptionniste d’un hôtel situé à proximité. « Je suis allé voir à la fenêtre, mais celle-ci ne donne pas directement sur la rue. J’ai quand même vu des gens courir et paniquer et entendus quelques cris. La police m’a dit que c’était un colis piégé. Elle nous a demandé de rester cloîtrés, d’éviter de sortir et de fermer les fenêtres ».

Source : RTL Info

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.